LE SEJOUR DE CESAR FRANCK

A NEMOURS EN 1890

 

par Jean-Michel SAINCIERGE

 

cesar01

CESAR FRANCK par RODIN

 


 

PREAMBULE

Au début du mois de Mai 1890, César FRANCK est victime d'un accident de fiacre à Paris.

Alors qu'il se rendait chez son ami le pianiste Paul BRAUD pour assister à une répétition, son fiacre est heurté par un omnibus, frappant le musicien au côté droit. Il est soigné par un cousin de sa femme : le docteur Félix FEREOL, qui diagnostique un point pleurésique.

cesar02

 


 

NEMOURS

2

En Juillet, César FRANCK, s'étant quelque peu rétabli, vint en convalescence à Nemours en Seine-et-Marne chez la soeur du docteur FEREOL : Claire BRISSAUD (fille du chanteur d'opéra-comique Féréol, elle-même élève de Franck pour le piano), dont le gendre est le dévoué docteur CHOPY. Madame FRANCK a voulu cette sécurité pour son mari qui doit rester sous contrôle médical.

(Le fils du docteur Chopy ; Jean Chopy épousera la petite-fille de Franck : Thérèse.

                Tous deux reposent au cimetière de Saint-Pierre-lès-Nemours, voir le site http://77000.canalblog.com/ )                     

P1230953

César FRANCK et son épouse (née Félicité DESMOUSSEAUX) vont donc être les hôtes de la cousine Claire BRISSAUD qui demeure au 21 Rue Miger (actuellement 21 Rue Léon Daunay).

Une maison calme, vers le canal du Loing, qui donne sur un jardin, avec au rez-de-chaussée un salon, dont les murs sont ornés de portraits des BAPTISTE, des DESMOUSSEAUX, des BOUTET DE MONVEL. Ces effigies d'artistes de la Comédie-Française, cousins de Claire BRISSAUD, donnent un éclat particulier à cette piece où trône un piano à queue.

cesar04

C'est dans ce cadre propice que César FRANCK va se mettre au travail. Très tôt le matin, il est déja au piano. Un voisin de la Famille CHOPY : Monsieur FOURCADE, officier mélomane, qui avait dans son salon un harmonium assez perfectionné, permit quelquefois à FRANCK de se rendre compte de l'effet de ses compositions.

cesar05

Très vite, la santé du musicien va s'améliorer. Il en fait part à son éditeur ENOCH dans une lettre de la fin Août, dans laquelle il indique également qu'il a composé une grande pièce d'orgue intitulée " Choral ", puis 50 pièces pour harmonium, c'est à dire la moitié du volume promis.

1830-franck-l_organiste

Il espère aussi pouvoir écrire les deux autres Chorals, l'autre moitié du volume pour harmonium et la sonate pour piano et violoncelle. En fait ces deux derniers projets ne verront pas le jour.

cesar06

Quand il quitte Nemours à la mi-Septembre, FRANCK a 63 morceaux d'harmonium au point (sur cent), et des trois Chorals pour grand orgue, seul le premier est totalement terminé (daté du 7 Août), les deux autres sont des esquisses déjà bien avancées qu'il terminera respectivement les 17 et 30 Septembre.

 


 

PARIS

C'est à peine rentré à son domicile parisien du 95 Boulevard Saint-Michel, que dès Octobre sa santé va s'altérer.

cesar07

cesar08

95boulevardsaintmichel

La progression de l'emphysème du poumon dont FRANCK était atteint inquiétait le docteur FEREOL qui fit appel à son cousin le docteur Edouard BRISSAUD, professeur à la Faculté de Médecine de Paris (le docteur Edouard Brissaud et son épouse née Boutet de Monvel reposent au cimetière de Saint-Pierre-lès-Nemours) . Une nouvelle thérapeutique fut suivie. Mais son état de santé ne lui permit pas de retourner à son orgue de Sainte-Clotilde qu'il aimait tant, pour essayer l'exécution de ses trois Chorals.

cesar09

orge sainte-clotilde

L'église Sainte-Clotilde et son orgue

Il s'éteignit au milieu des siens dans la soirée du 8 Novembre et repose maintenant au cimetière Montparnasse.

cesar11

cesar12

Parmi toutes ses compositions, il a dédié deux mélodies : " Le Sylphe " et " Robin Gray " à Claire BRISSAUD, sa cousine nemourienne.

cesar13

Le monument César Franck square Samuel Rousseau (devant Ste-Clotilde) par Alfred Lenoir (1904)


 

CENT ANS APRES...

Le 30 Septembre 1990 l'association " Musique et Orgue " de Saint-Pierre-lès-Nemours commémorait le centenaire de la mort de César FRANCK et de son séjour à Nemours.

Un Concert donné en l'église de Saint-Pierre-lès-Nemours en présence d'Henri CHOPY, arrière petit-fils de César FRANCK, réunissait : Marie-Ange LEURENT à l'orgue et au piano, Ruth MATARASSO au violoncelle et Françoise BEZENCENET soprano. La première partie était consacrée aux disciples du compositeur, la seconde aux oeuvres de César FRANCK.

En souvenir du séjour du musicien sur la localité, une rue de Nemours a été baptisée                   " Rue César FRANCK ".

 

P1060106Moyenne

 

Jean-Michel Saincierge - Octobre 2003

- Tous droits réservés -
Conformément aux dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle,
ce texte est protégé par le Droit d'Auteur.

Photos : Thomas Goren

 

Sources :

-César Franck L'homme et son oeuvre par Maurice Kunel, Grasset 1947

-Franck par Jean Gallois, Seuil collection Solfèges 1966

-A propos de César Franck par Nobert Dufourcq, Revue L'orgue n° spécial 201-1987