L’HARMONIUM DE L’EGLISE
SAINT-AMAND DE THOMERY

 

Harmonium PETIQUEUX HILLARD
23 Rue des petits champs
Bagnolet près Paris.


Expression

1. cor anglais
2 .bourdon
3. clairon
4. basson
S. sourdine
T. trémolo
0. forte

 

1. flûte
2. clarinette
3. fifre
4. hautbois
C. voix céleste
M. musette
T. trémolo
0. forte

Grand-Jeu (genouillère)

 

l'harmonium01

l'harmonium02

l'harmonium03

Photos : Thomas Goren

 


 

 

LE VIEIL HARMONIUM

poème de Jean-Michel Saincierge

 

Abandonné au fond de l’église, il est là
Le vieil harmonium qui chanta
Pendant bien des années
Adossé au gros pilier.

Fidèle serviteur, toujours prêt
Ses pédales mettent en marche les soufflets
Tandis que des doigts agiles
Le font vibrer sous le regard de Sainte-Cécile.

Mélancolique, il se souvient
De tous les chants grégoriens
Et des accompagnements avec la sourdine
De mélodies aux harmonies divines.

Chargé de souvenirs, il pense aux fêtes
Qu’il éclairait au son de la musette
Et aux moments de chagrins
Où sa musique invoquait tous les saints.

Pour Marie il chantait
Pendant tout le mois de Mai,
Et le grand jour des communions
Il donnait sa plus belle expression.

Malgré l’outrage du temps
Il peut encore donner du vent
Charmer de ses sons harmonieux
Et continuer à vivre des jours heureux.

 

Jean-Michel Saincierge
- 26 Mai 2005 -


- Tous droits réservés -

Conformément aux dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle,
ce texte est protégé par le Droit d'Auteur.

 

P1000508